Le mauvais choix de Manuel Valls

De deux décisions difficiles, celle de soutenir un candidat qui ne partage désormais que peu de choses avec ses convictions profondes et celle de trahir une parole donnée à son parti politique, Valls semble avoir choisi la pire.

Non seulement Manuel Valls n’est pas un simple électeur. C’est un militant encarté dont les actes exigent loyauté envers son parti. C’est aussi un homme d’État dont la parole exige qu’elle soit tenue en toutes circonstances.
Cette prise de position est donc contraire à l’idée de la morale publique dont il s’est si souvent fait le chantre.

Mais outre le problème moral, Manuel Valls se trompe de timing en préjugeant d’un second tour qui n’a pas encore eu lieu. En politique plus qu’ailleurs, la patience reste mère de toutes les vertus.
Je ne donne donc pas cher ni de la crédibilité de Manuel Valls auprès des électeurs français ni de son potentiel avenir politique.

Cela dit, soyons honnête : il aurait été (et il est…) très difficile pour lui (et pour d’autres…) de soutenir un candidat dont les orientations programmatiques sont en grande majorité irréconciliables avec celles mises en œuvre pendant cinq ans lors du quinquennat qui s’achève et défendues pendant la primaire.

Je crois aussi qu’il serait injuste de mettre autant de vigueur dans la dénonciation de la très contestable position de Manuel Valls sans évoquer la responsabilité dans ce désœuvrement général de nombre de responsables politiques, socialistes compris, frondeurs ou non, et au premier rang duquel François Hollande ne peut s’absoudre.

Publicités

Une réflexion sur “Le mauvais choix de Manuel Valls

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s